Témoignages - Formation stomisé contact

Stomisé-contact !

2 petits mots séparés d’un trait d’union ; 2 mots accolés qui ne figurent ensemble dans aucun dictionnaire ; 2 mots porteurs de vie et d’espoir ; 2 mots qui me disaient que j’allais enfin pouvoir rendre ce que j’avais reçu.

Mais comment en étais-je arrivée là, moi qui, 2 ans auparavant, était couchée sur mon lit d’hôpital et me battait contre le cancer ? Comment en étais je arrivée là, vêtue désormais d’une étrange petite bouche rouge, humide et mouvante qui devait définitivement faire partie de ma vie ? J’avais eu la chance d’avoir un chirurgien hors du commun qui m’avait donné les coordonnées d’Ur.il.co. Je ne savais pas, le jour où je poussais timidement la porte de l’association, à quel point ma vie changerait … et plus encore …

Le 16 février 2006 j’étais donc présente à la formation de stomisés contact organisée à l’initiative de Norbert Soler et de la FSF. Arrivée les mains dans les poches, sans aucune idée de ce qui allait se passer au cours de cette journée, j’en repartirai les bras pleins de cette richesse que l’on acquiert quand on a pu fermer certaines portes pour mieux en ouvrir d’autres.

Un médecin, trois stomathérapeutes et une douzaine de futurs stomisés-contacts, certains opérés depuis longtemps, d’autres comme moi très récemment, composaient l’ensemble de la classe.

Après une présentation rapide de chacun des participants et l’explication du plan de la formation (définition du stomisé-contact – rôle du stomisé-contact – relation stomisé-contact /patient – relation stomisécontact / soignants – droits et charte du patient hospitalisé – accès aux structures d’hospitalisation), les intervenants rentrèrent très vite dans le vif du sujet et les questions fusèrent très rapidement.

Je fus alors soulagée de constater qu’en aucun cas les formateurs n’étaient figés sur leur programme ; l’enseignement laissait place à l’écoute, la théorie à l’échange d’expériences.

Chaque chapitre abordé, soulevait des interrogations ou suscitait des réflexions personnelles, des partages de vie, expressions d’émotions fortes et douloureuses, des échanges d’informations pratiques, des moments de tendresse et de rires.

Nous parlions tous le même langage, utilisions le même vocabulaire sans nous cacher derrière des mots socialement corrects. Je faisais corps avec ces propos ; ce que j’entendais me touchait profondément ; ce que je disais me bouleversait. Je n’avais alors vraiment pas mesuré l’intensité de cette souffrance, vive et vivante, que je portais en moi. En contrepartie, j’étais pleinement consciente de l’importance et de la chance que j’avais de pouvoir faire partie d’une association ou d’un groupe de paroles qui permet à ceux qui le souhaitent de rencontrer des gens qui vivent un même handicap.

« Stomisés vous n’êtes plus seuls »
comme l’affirme très justement le slogan de la FSF.

A la fin de la matinée, je commençais à toucher du doigt la manière de pouvoir correctement intervenir auprès des malades hospitalisés dans le respect de ces règles si précieuses que sont l’écoute, le devoir de réserve, le secret professionnel et le comportement. En même temps, je me rendais compte que la tâche n’était pas si facile qu’elle le paraissait et que pour pouvoir l’assumer pleinement il fallait avant tout être au clair avec soi-même. Après un déjeuner convivial et chaleureux nous avons clôturé la formation par un jeu de rôle interprété par une participante volontaire et une stomathérapeute.

Nous savions tous à l’issue de cette journée d’information que nous serions désormais en mesure d’endosser, avec de préférence l’accompagnement d’une personne d’expérience, ce nouvel habit. En quittant la salle de réunion j’ai vraiment compris que je venais de mettre le mot FIN sur des mois de douleurs.

J’étais venue sans savoir ce que j’allais trouver ; je suis repartie épuisée, mais sereine et libérée.

J’étais désormais capable de procéder à la reconstruction de ma nouvelle identité.

Une porte venait doucement de se refermer, une autre tranquillement s’ouvrait.


Date de création : 04/02/2012 @ 16:35
Dernière modification : 23/02/2012 @ 16:04
Catégorie : Témoignages
Page lue 3413 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

cadeau.gifBesoin de parler ?

Les bénévoles:
Renseignements généraux : 06.21.20.27.60
Iléostomie : 01.43.53.00.29
Urostomie : 06.20.63.53.18
Colostomie : florianegh@orange.fr

L’AFA pour les MICI à Paris: 01.42.00.00.40
Connexion...
 Liste des membres Membres : 13

3  derniers membres : 3 derniers membres :
      floriane         titi061264         muzungu   

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 11

Total visites Total visites: 298591  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 58

Le 15/03/2013 @ 07:54


Webmaster - Infos
Annonce
Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de notre Trésorier, Jacques Amiard, survenu
le vendredi 21 juillet 2017.
 
Nous sommes de tout coeur avec sa famille.
^ Haut ^